Histoire et technique dutissage en France

Histoire

Le tissage est un procédé dans lequel deux ensembles distincts de fils sont entrelacés à angle droit pour former un tissu. Les fils verticaux sont appelés fils de chaîne et les fils horizontaux sont les fils de trame. La façon dont les fils de chaîne et les fils de trame s’entrecroisent les uns avec les autres est appelée l’armure.

La majorité des produits tissés aujourd’hui sont créés avec l’une des trois armures principales : la toile, le satin ou le sergé. La toile tissée peut être unie (une seule couleur uniforme), ou peut être tissée avec des motifs décoratifs ou artistiques. La variété des armures et les possibles mélanges du fil de soie avec d’autres fibres (laine, coton) permettent la création sans limite de tissus aux textures, fluidités, tombés, couleurs et motifs infinis.

Au XVIIIe siècle, en Europe, les tisserands travaillent sur des métiers à tisser à bras de plus en plus complexes. En France, plusieurs étapes importantes dans l’amélioration des métiers à tisser sont marquées par les inventions de Basile Bouchon, Jean-Baptiste Falcon et Jacques Vaucanson. En 1801, le domaine du tissage connaît alors un bouleversement technique décisif avec l’invention du métier Jacquard par Joseph Marie Jacquard à Lyon.

Le métier Jacquard est constitué de deux parties : le métier à tisser à bras, qui sert à produire les tissus comportant un décor (dits façonnés), et la mécanique Jacquard proprement dite, qui le surmonte.

La mécanique Jacquard ne constitue pas une invention à proprement parler mais plutôt l’habile combinaison de trois techniques :

  • celle des aiguilles de Basile Bouchon, adaptation du mécanisme d’horlogerie au domaine du tissage, qui effectue la lecture du ruban perforé (1725) ;
  • celle du système de cartes ou cartons perforés de Jean-Baptiste Falcon et d’une chaîne infinie de cartons qui permet la commande ininterrompue des machines textiles (1728)
  • celle du métier à tisser de Vaucanson, automatisé par système hydraulique et commandé par des cylindres analogues (1748).

Il en résulte un métier à tisser semi-automatique, doté d’un cylindre carré, qui commande l’ensemble des fils – via 600 à 800 crochets – et les sélectionne à l’aide d’un programme inscrit sur les cartes perforées, pour créer des motifs variés et compliqués.
Son principal atout est d’être manipulable par un seul homme. Après quelques améliorations apportées par le mécanicien Jean-Antoine Breton, le métier Jacquard permet une production plus rapide et bien moins coûteuse que les métiers utilisés précédemment.

En dépit d’une première réticence des ouvriers qui voient en lui une cause possible de chômage, on réalise vite les progrès apportés par le métier Jacquard : il facilite le travail et améliore la qualité de la production.

En 1834, 2 885 métiers fonctionnent sur les pentes de la Croix-Rousse à Lyon. À la fin du XIXe siècle, on en trouve près de 20 000! La Fabrique de soie croixroussienne se spécialise alors dans les tissus façonnés à motifs complexes comme entre autres le brocart, le damas et la panne de velours.

La technique

  • 1950

     

    La mécanique Jacquard reste l’outil indispensable des métiers à tisser modernes, mécanisés et informatisés. Dans les années 1950, Joseph Brochier modifie ses métiers pour tisser la fibre de verre pour la fabrication de tissus ininflammables.

  • 1970

     

    Dans les années 1970, Jean Brochier développe le tissage en 3D pour tisser le nez du Concorde puis les tuyères des moteurs à réaction des avions, des moteurs-fusées et des lanceurs. D’autres métiers sont modifiés pour tisser la fibre de carbone qui, une fois tissée, est enduite pour créer des matériaux composites.

  • 2000

     

    En 2000, Cédric Brochier adapte les métiers au tissage de la fibre optique.

    La fabrication de tissus lumineux intelligents trouve sa place dans de nombreux secteurs comme la santé, l’automobile, les transports et l’architecture.

Bienvenue au musée Soieries Brochier

Infos pratiques

Le Musée Soieries Brochier est ouvert tous les jours: lundi, mardi, jeudi de 10h à 13h et de 14h à 19h; mercredi, vendredi, samedi de 10h à 19h; dimanche et jours fériés de 10h à 13h et de 14h à 18h.

Adultes 8€ / 14-25 ans 6€ / Gratuit pour les moins de 14 ans
Musée accessible avec la carte ONLYLYON

Visites en groupe sur réservation

Découvrir le parcours soie

Participer à un atelier

Coordonnées

museeghd@brochiersoieries.com

+33 (0) 4 81 13 25 51

Musée Soieries Brochier
Grand Hôtel-Dieu
18 quai Jules Courmont - Lyon 2ème
plan d'accès

Transports en commun lyonnais :
Métro ligne A et Ligne D | arrêt Bellecour
Bus 27, A32, A71 | arrêt Pont Guillotière RD
Bus C9, C12, C20, C20E, 40, 51 | arrêt Bellecour Le Viste
voir les itinéraires sur le site

voir les stations Vélo’V à proximité

RÉSERVEZ UNE VISITE

Visite commentée du Musée

Durée de la visite : 1h

Sur réservation

A partir de 2 personnes

Adultes 12 € / moins de 14 ans 8 €

Lieu : Musée Soieries Brochier

Je fais une demande de réservation

En savoir plus sur la visite commentée du Musée

C’est au coeur de la cité lyonnaise, dans l’enceinte prestigieuse du Grand Hotel Dieu, que le nouveau Musée des Soieries Brochier ouvre ses portes.
Nous sommes ravis de vous inviter à découvrir 130 ans d’histoire d’une grande famille lyonnaise qui trouva sa voie dans la soierie en 1890 : 4 générations, 9 Brochier et plusieurs centaines de milliers de mètres de soie tissée et imprimée pour les plus grands noms de la haute couture et des arts de ce siècle.

Découvrez les robes de Hubert de Givenchy, Christian Lacroix, Valentino, Yves Saint Laurent, Nicolas Fafiotte créés avec les tissus des Soieries Brochier.
Les réalisations des grands maîtres Miró, Calder et Cocteau sont autant de témoignages des liens forts qui unissent les artistes à la famille Brochier.

Découvrez combien le goût de l’innovation a permis d’adapter le métier à tisser Jacquard pour la création de tissus techniques pour le Concorde, le Radeau des cimes, les ballons sonde de Vénus et comment le fil de soie se tisse désormais avec la fibre optique pour la réalisation des tissus de demain.

Le Musée Soieries Brochier s’impose comme le point de départ incontournable d’une visite lyonnaise qui lie patrimoine et histoire. Sa boutique, en accès libre, propose un large choix de carrés de soie et de velours peints main 100% soie, fabriqués à Lyon dans les ateliers de tissage et d’impression de Brochier Soieries.

Il s’inscrit dans notre Parcours soie qui offre au visiteur la possibilité d’accéder à notre Atelier d’impression de soierie situé place des terreaux puis d’observer un mini élevage de vers à soie, rue du Boeuf (St Jean).

Visite à thème : 1930, La Presqu'île et ses soyeux

Durée de la visite : 2h

Sur réservation

25 personnes maximum

20 € / personne

Départ de la visite : Musée Soieries Brochier

Je réserve ma visite

En savoir plus sur la visite 1930 : La Presqu'île et ses soyeux

Le Musée Brochier Soieries en collaboration avec Raconte-moi Lyon vous proposent une visite guidée costumée à la découverte des soieries lyonnaises des années 1930.

La ville de Lyon est en ébullition. Capitale mondiale de la soie depuis plusieurs décennies, les commandes affluent du monde entier. Négociants et fabricants redoublent de créativité pour conquérir de nouveaux marchés et rester en tête face à la concurrence italienne, anglaise et hollandaise.

Le rendez-vous est donné au 18 quai Jules Courmont Lyon 2.
Madeleine Jacquard, amie intime de Henriette et Joseph Brochier (« dont la maison de soierie est fort réputée sur la place ! ») est impatiente de vous voir…

« C’est votre première fois ? …Vraiment ? Alors suivez-moi ! Ici, plus de 400 maisons de soierie tissent, font tisser, teignent, font teindre, peignent, font peindre…tout le monde vit de la soie, c’est une merveille, n’est-ce pas ? Vous tombez à pic. Je connais la ville comme personne, et j’ai beaucoup de choses à vous dire sur la grande et la petite histoire de la soie! En route ! »

Du Musée Brochier Soieries au Grand Hôtel-Dieu à l’Atelier d’impression au 33 rue Romarin, Madeleine vous entraînera dans une exploration passionnante à travers les rues de Lyon. Pour une découverte des traboules et des lieux emblématiques de la presqu’île où l’histoire de la ville et histoires de soyeux ne font qu’un, vous êtes entre de bonnes mains !

Visite garantie dès 4 personnes d’inscrites. Dans le cas échéant, la guide se permettra de vous contacter pour vous proposer d’autres date ou vous rembourser.

Départ : Musée Brochier Soieries, Quai Jules Courmont (Hôtel-Dieu)
Arrivée : Les ateliers Brochier Soieries, 33 rue Romarin

PARTICIPEZ AUX ateliers du musée

Atelier Tissage

Durée de l'atelier : 2h

Sur réservation

De 1 à 3 personnes

Adultes 80 € / enfants 30 €

Lieu : Musée Soieries Brochier

Entrée au Musée Soieries Brochier offerte !

Je réserve mon atelier

Atelier pour les enfants

En savoir plus sur l'atelier Tissage

Le tissage est au cœur des nos savoir-faire comme l’atteste le métier à tisser Jacquard qui trône au centre de notre musée.
Après une présentation de tissage sur ce métier âgé d’une centaine d’années, nous vous initierons au tissage d’un tweed de soie (étoffe phare de la maison Chanel) à l’aide de petits métiers en bois, et vous dévoilerons à cette occasion les secrets du tissage…

Une fois la séance terminée, n’hésitez pas à visiter le musée qui vous permettra de découvrir l’histoire de 4 générations de la famille Brochier à travers l’histoire de la soierie lyonnaise, car maintenant, cette histoire est elle aussi un peu la vôtre!…

Atelier Broderie sur soie

Durée de l'atelier : 3h

Sur réservation

De 1 à 5 personnes

90 € / personne

Lieu : Musée Soieries Brochier

Entrée au Musée Soieries Brochier offerte !

Je réserve mon atelier

En savoir plus sur l'atelier Broderie sur soie

L’art de la broderie permet d’ennoblir des étoffes d’exception depuis des millénaires. Nous vous initierons à la broderie contemporaine en brodant à partir des dessins de Raoul Dufy qui fut un des plus grands dessinateurs textile du XXe siècle. Il dessina de 1912 à 1928 pour la prestigieuse maison Bianchini Férier dont il fut également le directeur artistique.
Une fois la séance terminée et votre broderie sur soie en poche, n’hésitez pas à visiter le musée qui vous permettra de découvrir l’histoire des liens étroits qui unissent les 4 générations de la famille Brochier aux grands artistes et grands couturiers de ce siècle. Car maintenant, cette histoire est elle aussi un peu la vôtre!…

Pour réserver un atelier, vous pouvez prendre contact avec nous par téléphone ou par mail.

+33 (0) 4 81 13 25 51